L'aromathérapie ou la médecine par les huiles essentielles

Les grandes règles à connaître


L'aromathérapie, médecine par les huiles essentielles

Qu’est-ce que l'aromathérapie ?


L’aromathérapie est la médecine qui soigne par les huiles essentielles. Plus précisément, c’est l’extraction des molécules aromatiques des plantes utilisée pour la thérapie. Cette extraction est obtenue par distillation à la vapeur d’eau ou par expression (zestes).

Le terme « Aromathérapie » fut crée en 1928 par un pharmacien Français, René-Maurice GATTEFOSSÉ.

Cette approche thérapeutique est naturelle mais non douce. En effet, les huiles essentielles sont des molécules très concentrées ayant une action puissante. Il est important de bien les connaître et de savoir les utiliser pour éviter tout risque dangereux pour la santé.

Que sont les huiles essentielles ?


Les huiles essentielles, appelées aussi « essences aromatiques des plantes » sont les fractions odorantes extraites des végétaux. Ce sont des super-concentrés de plantes obtenus selon plusieurs procédés d’extraction différents.

L’huile essentielle peut être extraite de différentes parties du végétal : les feuilles, les fleurs, l’écorce, le bois, le zeste, et bien d’autres encore.

Chaque huile essentielle est unique. Elle possède son odeur avec des caractéristiques spécifiques.

Contrairement aux huiles végétales, les huiles essentielles ne contiennent pas de corps gras. Elles sont solubles dans l’huile (végétale) ainsi que dans l’alcool.


Quelle est la différence entre une huile essentielle et une huile végétale ?


Huile végétale

Les huiles végétales sont composées à 100% de gras.

Elles sont extraites de graines ou de fruits de certains végétaux (olive, amande, noisette, lin, tournesol, …).

Les huiles essentielles, malgré leur appellation, n’ont rien de gras. Car comme nous l’avons vu, ce sont des molécules aromatiques extraites des plantes. Elles sont composées d’alcools, d’esters, d’oxydes, d’aldéhydes, … Il est souvent nécessaire de les mélanger aux huiles végétales pour qu’elles soient diluées et mieux supportées en application sur la peau.



Les critères d'une huile essentielle de qualité


Il existe de nombreux critères pour obtenir une huile essentielle de bonne qualité (certification botanique, origine géographique, mode de culture, mode d’extraction, chémotype, etc.).

Pour faire simple, pour s'assurer que la future huile essentielle employée soit de qualité, on privilégiera une huile essentielle certifiée bio et chémotypée (le chémotype certifie la race chimique de l’huile essentielle indiquée sur le flacon et donc de ses propriétés).

Les indications et contre-indications des huiles essentielles


Les huiles essentielles sont des remèdes naturels complexes, concentrés et puissants. Il est nécessaire d'avoir des connaissances précises avant de les utiliser afin d'éviter tout risque dangereux pour la santé.

En effet, les huiles essentielles ont des effets thérapeutiques et des puissances d’action différentes selon leur chémotype (ou race chimique).

Par exemple, pour une bronchite, une personne non-avertie peut avoir entendu ou lu que l’huile essentielle de Thym est indiquée pour soigner la bronchite. Mais si cette personne utilise le mauvais chémotype, par exemple, si cette personne applique du Thym à Thymol qui est dermo-caustique, c’est-à-dire trop agressif pour la peau, elle peut risquer de mettre en danger sa santé. Dans son cas, le Thym à Thujanol ou à Linalol est préférable car parfaitement toléré par la peau.

Il est donc capital de connaître des règles précises concernant l’huile essentielle que l’on va utiliser pour une action juste, ciblée et efficace. Le chémotype est important car il permet de connaître la composition des molécules aromatiques et donc l’action précise de l’huile essentielle employée.

Pour une bonne utilisation, retenons donc qu'il faut :

  • La bonne huile essentielle (celle qui est adaptée au problème que l’on souhaite traiter) : par exemple le Thym à Thujanol pour une bronchite,
  • La bonne qualité (afin qu’il y ait une bonne puissance d’action) : choisir une huile essentielle certifiée bio,
  • La bonne indication (l’application la plus adaptée au problème à traiter ainsi que ce qui convient le mieux à la personne) : soit par voie orale, rectale, olfactive, ou cutanée. En application sur la peau en l'abscence de certitudes, diluez vos huiles essentielles dans de l'huile végétale (par exemple 3 gouttes de Thym à Thujanol dans une cuillère à café d'huile d'amande douce en friction sur le thorax). Par voie orale, attention, utilisez impérativement un support spécial pour huile essentielle comme un dispersant liquide huileux, ou un comprimé neutre (et non pas du miel, du sucre, du pain ou directement dans de l'eau car les huiles essentielles s'y mélangent mal, ce qui présente des risques pour les organes digestifs).
  • La bonne posologie (fréquence d’application, durée d’utilisation, dosage, etc.) : suivre les recommandations d'un thérapeute ou praticien compétent. Mais de manière générale, on peut utiliser les huiles essentielles jusqu’à 3 semaines en continu. Faire une pause d’une semaine ou plus avant de recommencer.


Comment soulager vos douleurs par les huiles essentielles ?

Que vos douleurs soient musculaires, articulaires, tendineuses, ou névralgiques, les deux options naturelles suivantes polyvalentes devraient vous soulager :

1ère option: FLEXAROME.
Cette lotion d'huiles essentielles d'excellente qualité conçu par le Docteur VALNET a spécialement été prévue pour agir efficacement sur tout type de douleurs (décontracte les muscles, action anti-inflammatoire naturel, favorise la circulation, etc.). Elle présente un triple avantage : son odeur est très légère et très agréable, elle est très bien tolérée par la peau et pénètre très rapidement, et sa composition spéciale permet souvent un soulagement rapide.

Je recommande donc d'appliquer directement sur la peau, 3 fois par jour, 10 à 20 gouttes pures (et même un peu plus si besoin) de FLEXAROME sur la zone douloureuse pendant 3 semaines. Ce produit se procure en magasin bio, parapharmacie ou sur internet.

2ème option : GAULTHERIE + EUCALYPTUS CITRONNE.
L'huile essentielle de Gaulthérie couchée ou odorante ainsi que l'Eucalyptus citronné sont très intéressantes pour soulager les douleurs.

Je recommande donc d'appliquer, 3 fois par jour, 3 à 5 gouttes de chacune de ces huiles essentielles pures ou diluées dans de l'huile d'Arnica, pendant 3 semaines. Par précaution, si vous êtes sous traitement anti-coagulant, s'abstenir de mettre ces deux huiles essentielles.

Pour des douleurs persistantes :